Comment réduire ses déchets ? Les “100 astuces” de Béa Johnson

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Le livre “zéro déchet” de Béa Johnson

Zéro déchet de Béa Johnson est paru en 2013 sous le titre original “Zero Waste Home: The Ultimate Guide to Simplifying Your Life by Reducing Your Waste“. Le sous-titre original pourrait être traduit par : le guide ultime pour simplifier votre vie en réduisant vos déchets. Ce sous-titre est très intéressant : elle a mis l’accent sur le bénéfice pour le style de vie des personnes zéro déchet ; une vie plus simple, plutôt que de mettre en avant les aspects de protection de l’environnement indéniables.

Bea Johnson

En France, ce livre est paru avec le sous titre : “Comment j’ai réalisé 40% d’économies en réduisant mes déchets à moins d’un litre par an”.

Béa Johnson - Zéro déchet

Ces deux couvertures illustrent à elles celles les principaux bénéfices au zéro déchet, et pas des moindres : un gain de temps et d’argent au quotidien. Ouvrons à présent le livre pour en découvrir plus sur les moyens d’atteindre cet objectif.

Les 5 principes selon Béa Johnson

Refuser, réduire, réutiliser, recycler, redonner à la terre, c’est le secret de Béa Johnson pour limiter ses déchets résiduels à un bocal depuis 2008.

C’est 5 “règles” sont à appliquer dans cet ordre. Je vous résume ci-dessous les grands principes de son ouvrage “Zéro déchet”.

Le zéro déchet, priorité à la prévention : refuser !

Le premier principe pour réduire ses déchets est de ne pas les produire. Refuser c’est dire non aux emballages à usage unique, aux échantillons gratuits, aux publicités etc.

Dis comme ça cela pourrait paraître simple, mais à mon sens c’est bien la règle la plus difficile à appliquer. Cela doit devenir un réflexe au quotidien. Par exemple, refuser systématiquement les tickets de caisse. Autant je le fais quand on me le tend, mais parfois l’employé met directement le ticket dans mon sac, et je ne le vois pas forcément pendant que je cherche ma monnaie.

Pour éviter les déchets, il faut souvent être proactif et anticiper. Cela demande un peu d’entrainement. Par exemple, tendre son sac réutilisable à la boulangerie avant même de donner sa commande, car on ne demandera jamais si nous en avons un.

Réduire

Pour réduire les déchets, il faut également réduire ses possessions. En effet, chaque chose que nous possédons deviendra un jour ou l’autre un déchet. Et la fabrication de nos objets consomme des ressources naturelles.

Pour cela, il faut s’interroger sur chacun de nos objets, sur leur utilité réelle, et est-ce qu’il ne pourrait pas être remplacé par un autre objet.

Une garde robe “capsule” peut être mise en place pour limiter ses possessions de vêtements. Je vous rédigerai bientôt un article sur le sujet.

Réutiliser

A ce stade, après avoir dit non aux emballages jetables et réduit le nombre de nos possessions, il doit rester des objets solides, de qualité et multifonction.

Recycler

Renseigne-toi sur tes consignes de tri locales, apprend-les et affiche-les près de ta poubelle.

Redonner à la terre (ou composter)

Tout à la fin de la chaîne, le compost ne doit pas être une excuse pour du gaspillage en cuisine. Même les aliments doivent passer par le scan des 5R.

Béa Johnson nous donne des astuces pour composter les déchets organiques résiduels.

Comment appliquer ces règles en pratique ?

Au delà des grands principes, je vous reprend ici des astuces concrètes par pièce de la maison. Celles-ci sont bien évidemment très largement développées dans le livre.

5 astuces pour la cuisine

Refuser : refuser les emballages alimentaires et les sacs en plastique jetables
Réduire : faire le vide dans vos accessoires de cuisine et définissez les aliments de base de votre garde manger
Réutiliser : faites vos courses muni de vos contenants réutilisables et réinventez vos restes
Recycler : attribuez des bacs séparés en fonction de vos besoin en recyclage
Composter : composter vos épluchures

5 astuces pour la salle de bain

Refuser : ne laissez pas les bouteilles de shampoing d’hôtel envahir votre espace, ni les ingrédients synthétiques nuire à votre santé
Réduire : choisissez des produits à usage multiple pour votre quotidien
Réutiliser : adopter des solutions alternatives d’hygiènes, telles que la coupe menstruelle ou les serviettes hygiéniques lavables
Recycler : faites vous-même vos produits de beauté pour supprimer le recyclage
Composter : composter vos cheveux et ongles

5 astuces pour la chambre et le dressing

Refuser : résistez aux tendances, trouvez votre style
Réduire : tenez-vous en au minimum de meubles et à une garde robe restreinte mais polyvalente
Réutiliser : achetez des vêtements d’occasion et déclinez les possibilités pour allonger leur durée de vie
Recycler : faites don de vos vêtements usés aux entreprises de recyclage textile
Composter : composter les bouloches de vos pulls en laine

Les personnes qui ont lu cet article ont également lu :  Écologie solidaire : trois livres inspirants

5 astuces pour le ménage et l’entretien de la maison

Refuser : dites non aux produits d’entretien à usage unique et aux produits antibactériens
Réduire : utilisez du vinaigre et du bicarbonate de soude pour nettoyer
Réutiliser : adopter des chiffons pour le nettoyage et emprunter vos outils pour effectuer vos réparations
Recycler : acheter du vinaigre blanc dans des bouteilles en verre si pas disponible en vrac
Composter : composter les mouton de poussière dans votre composteur

5 astuces pour le bureau

Refuser : dites non aux cartes de visites, aux imprimés publicitaires et aux matériaux d’expédition inutiles
Réduire : pour écrire, utilisez du matériel de qualité. Vous y ferez plus attention et vous le perdrez moins facilement
Réutiliser : resservez-vous des matériaux d’expédition et des feuilles de papier imprimées d’une seule face
Recycler : ne mettez dans le bac à recyclage que les feuilles imprimées des deux faces
Composter : mettez vos tailles de crayon dans votre composteur

5 astuces pour les enfants et l’école

Refuser : dites non aux sacs de fête d’anniversaire et aux polycopiés inutiles
Réduire : faites le tri dans les jouets et le nombre d’activités extrascolaires
Réutiliser : achetez des vêtements et des fournitures scolaires d’occasion
Recycler : utilisez des matériaux compostables ou destinés à la décharge pour vos travaux manuels
Composter : compostés vos œuvres !

5 astuces pour les fêtes et les cadeaux

Refuser : préférez la qualité à la quantité de cadeaux
Réduire : faites le vide dans vos décoration, passez aux décorations comestibles !
Réutiliser : emballez vos cadeaux dans des carrés de furoshiki
Recycler : envoyez les cartes de vœux que vous recevez au recyclage
Composter : mettez les décos alimentaires dans votre composteur

5 astuces pour les sorties

Refuser : montrez-vous proactif en refusant la paille dans votre boisson, les écouteurs dans l’avion etc
Réduire : ne prenez l’avion que lorsque vous n’avez pas d’autre choix
Réutiliser : apportez votre propre shampoing à l’hôtel
Recycler : rendez la cartouche de gaz de votre réchaud recyclable en la perforant quand elle est complètement vide
Composter : pratiquez le compostage en tranchées quand vous faites du camping ou partez en voyage

Le 6e principe transversal – bonus

Au delà de ces 5 grands principes de réduction des déchets, un principe essentiel doit être appliqué à chaque étape : allez au plus simple !

Pour qu’une nouvelle habitude soit adoptée sur le long terme, il faut qu’elle soit simple, économique et pratique.

Vous gagnerez du temps et de l’efficacité en achetant en vrac plutôt qu’en préparant vous même. Ainsi, elle a par exemple cessé de baratter son beurre. Pour certains, comme pour Béa Johnson, mettre ses déchets compostables dans le bac adéquat pour le ramassage communal sera plus simple que d’entretenir un composteur. Tout ça est correcte. Le zéro déchet ne doit pas devenir une occupation à temps plein pour qu’il soit adopté définitivement.

Mon avis sur le livre de Béa Johnson

Ce livre déborde de conseils pratiques et d’astuces. Il est pour moi une source d’inspiration intarissable.

A travers tout ce livre, et ses conférences, Béa Johnson met toujours l’accent sur les bienfaits pour soi du zéro déchet, au lieu d’insister sur la nécessité pour la protection de l’environnement. Parce que l’être humain est souvent individualiste, je pense qu’elle a trouvé un excellent axe de communication pour diffuser largement le zéro déchet. Et ça marche !

Ses promesses sont les suivantes :
– 40% d’économie sur le budget
– moins de temps à nettoyer et entretenir sa maison et ses objets
– beaucoup moins de temps à faire du shopping
– plus de temps et d’agent pour les loisirs
– une meilleure alimentation
– une meilleure santé

Alors, on s’y met ?

Si tu souhaites lire plus d’avis sur ce lire, tu peux aller lire les commentaires sur le site Amazon en cliquant ici.

C’est un ouvrage de référence de Béa Johnson, la pionnière du zéro déchet. Il est pour moi indispensable, et couvre bien tous les aspects de ce mode de vie.

Elle partage dans ce livre son cheminement, qui l’a parfois amené à aller trop loin. Après avoir rationalisé son mode de vie, elle en ressort un message essentiel : faites au plus simple !!

Son blog Zerowastehome.com est également plein de conseils, je t’invite à y faire un tour.

Dis moi en commentaire ce que tu en as pensé !

Moi et Béa Johnson
Moi et Béa Johnson 🙂

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
3 comments
  1. […] je vous encourage à lire le livre de Béa Johnson “Zéro déchet”. Vous trouverez ici mon article sur ce […]

  2. […] la solution préconisée par Béa Johnson. Je viens de m’en procurer une récemment pour la tester pour vous. Après deux semaines […]

  3. Bonjour,
    Je reconnais la logique du minimalisme : REFUSER.
    Comme tu le dis si bien, c’est la partie la plus difficile.
    Pourtant je confirme que cela aide grandement à diminuer ses contraintes.
    Petit à petit les choses se font.
    Merci pour cet article récapitulatif, cela explique bien la démarche et combien elle peut nous être bénéfique.
    Au plaisir de te lire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *