Comment faire ses courses en vrac facilement ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Tu le sais, pour consommer moins de plastiques et se diriger vers un mode de vie zéro déchet, il est nécessaire de faire ses courses sans emballages. Mais ce n’est pas instinctif pour quiconque n’a connu que les supermarchés. Alors comment faire ses courses en vrac facilement et rapidement ?

Qu’est ce que le vrac ?

Il s’agit avant tout d’un mode de distribution sans emballage. Les aliments sont présentés en bac, en sac ou en silo. Il est possible d’acheter la quantité désirée, en payant au poids.

aliments en sacs à vrac, Image par Daniel Nebreda, pixabay

Pourquoi acheter en vrac ?

Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme. On estime que 100% du plastique produit depuis l’invention du plastique est encore présent sur terre. Ce peut être sous forme de microplastique dans les océans, avalés par les poissons que nous consommons, de machefers d’incinération ou dans des décharges pour déchets ménagers.

Il est donc nécessaire d’agir, et de stopper la consommation de plastique, notamment ceux à usage unique, afin de stopper la pollution généralisée aux plastiques.

Le vrac peut présenter des avantages financiers. En effet, le consommateur ne paye ni l’emballage ni la publicité. De plus, si tu as besoin de 36g de pignons de pins pour une recette, pas besoin de payer ce paquet de 100g. La juste dose fait aussi le juste prix.

L’argument financier est contrebalancé par le fait que le commerçant vrac est un petit commerçant de centre ville avec beaucoup de charges, donc plus cher que l’hypermarché à la sortie de la ville. De plus, les produits proposés sont souvent bio, et peuvent donc être plus cher que des produits conventionnels.

Où trouver du vrac ?

Si votre magasin d’alimentation habituel ne propose pas de vrac, il vous sera nécessaire de changer vos habitudes. Voici les principaux endroit dans lesquels trouver du vrac. Pas de panique, faites ça en douceur.

Les marchés

Les marchés sont le parfait exemple de vente sans emballage ! Tous les fruits et légumes sont disposés en vrac sur les étales et chacun se sert la quantité désirée.

Les marchés ne se limites pas aux fruits et légumes, on peut y trouver viandes, fromages, œufs, épices en vrac. Ça en fait l’endroit incontournable pour se fournir en aliments frais. Cependant, tous les aliments secs ne pourront pas être trouvés aux marchés.

Sur les marchés, tu trouveras des étales de producteurs faisant de la vente directe. Mais tu y trouveras également de revendeurs, pouvant vous fournir en tomates en décembre. Attention donc à bien choisir, n’hésite pas à vous renseigner sur l’origine des produits avant d’acheter.

Etale d'un marché en vrac, image par Peter H, Pixabay

Les petits commerçants

Épiciers, maraîchers, fromagers, crémiers, bouchers, poissonniers, boulangers, pâtissiers, traiteurs et même pharmaciens seront tes alliés pour te fournir dans tous les aliments que te ne trouvez pas au marché.

Les personnes qui ont lu cet article ont également lu :  Comment avoir son eau filtrée à la maison ?

Dans votre quête d’aliments en vrac, tu peux t’aider de site du internet ConsoVRAC, qui géolocalise les commerces vrac autour de vous. Il y a aussi l’application Zero Waste Home de Béa Jonhson. Ce peut être utile notamment lorsque tu pars en vacances pour conserver les bonnes habitudes.

Les producteurs

Bien sûr, il est possible également se fournir directement chez les producteurs, sans aucun intermédiaire.

Comment ça se passe ?

Je voudrais ici vous parler de l’association interprofessionnelle Réseau Vrac. Cette association oeuvre pour le développement de la vente en vrac.

Le rôle de Réseau Vrac est de structurer et d’accélérer le développement de ce mode de distribution. Elle propose des formations aux bonnes pratiques du vrac, notamment en matière d’hygiène.

Parlons hygiène justement, le vrac est-il propre ?

Eh oui après tout, les emballages protège des contaminations. il est donc normal de se poser des questions sur l’hygiène des produits alimentaires achetés en vrac.

L’association Réseau vrac regroupe 600 acteurs de la filière, du producteur au commerçant, afin que chacun soit formé au mieux aux bonnes pratiques en matière d’hygiène.

Les commerces doivent notamment se conformer au règlement européen relatif à l’hygiène des denrées alimentaires. Ils sont régulièrement contrôlés par la DGCCRF et la DDPP du département.

Comment faire ses courses en vrac ?

Ca y est, tu es convaincus par l’utilité des courses sans emballage, tu as trouvé le/les commerçants vrac près de chez vous, il faut maintenant te préparer avant de partir en courses. Prépare un grand cabas avec des sacs à vrac et/ou des bocaux, des bouteilles, etc. Je te conseille de prendre un max de sacs en tissus car les bocaux pèsent lourds.

Ensuite, fais une liste de course ! Celle-ci t’aidera beaucoup à prévoir les contenants appropriés à emporter. Pour acheter du fromage ou de la viande, prend des boites hermétiques (en verre de préférence) adaptées à la quantité de denrées souhaitées.

Comment acheter ses produits d'épicerie en vrac ? en bocaux ou sacs tissu

Une fois rentré à la maison, transvasés vos aliments achetés en sacs dans des bocaux hermétiques. En effet, les sacs en tissus sont conçus uniquement pour le transport des aliments, et ne les protégeront pas des nuisibles.

Pour finir…

Maintenant que tu sais comment faire tes courses en vrac, lance toi !
Je ne suis pas là pour te faire miroiter que vous allez passer à un bocal de déchet par an en un claquement de doigt. je n’y suis pas du tout. C’est une transition qui demande de changer ses habitudes, et ça prend du temps. Une chose et sure, il faut persévérer ! Chaque petit pas vous rapproche de votre objectif, si c’est ce que vous voulez réellement.

Cet article t’a plu ? Tu veux faire connaitre le vrac autour de toi ? Partage cet article sur les réseaux sociaux ! (boutons ci-dessous) Ceci m’aidera à me faire connaitre et ainsi à toucher plus de monde. Je t’en remercie du fond du cœur.


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 2
  •  
  • 3
1 comment
  1. Bonjour Charlène,
    C’est une excellente idée cet article.
    C’est vrai qu’on n’y pense pas mais le marché… c’est le premier fournisseur en vrac !
    Je vais essayer l’appli dont tu parles, j’aurais peut-être de bonnes surprises.

    Tu as raison de dire que les choses se font petit à petit.
    En ce qui me concerne je limite de plus en plus tout ce qui est à usage unique.

    Comme avec le minimalisme, ça prend du temps et il faut y aller en douceur.
    La bonne nouvelle c’est que tout ça nous fait finalement gagner beaucoup de temps (et d’argent et d’espace).

    Ce que je privilégie c’est tout ce qui peut faire double usage (par exemple mes chiffons/serviette qui remplacent le sopalin et font aussi office d’éponge humide).

    Merci pour ce super article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *