Comment avoir son eau filtrée à la maison ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Boire de l’eau est essentiel à la vie. C’est pourquoi je vais vous faire un tour d’horizon des solutions pour limiter votre impact environnemental tout en améliorant votre santé grâce à l’eau filtrée maison.

Les eaux minérales et eaux de sources embouteillées

Inconvénients des eaux embouteillées :
– ces eaux sont chères, 150 à 200 fois plus qu’au robinet ;
– elles épuisent les réservent souterraines ;
– elles parcourent souvent de grandes distances (plus de 300 km en moyenne entre l’usine et le magasin) ;
– Le plastique migre dans l’eau, ce qui nuit à notre santé;
– les bouteilles plastiques se retrouvent parfois (trop souvent) dans la nature et dans les océans

L’eau du robinet

eau du robinet non filtrée à la maison - Image par Karolina Grabowska de Pixabay

Comment connaitre la qualité à son robinet ?

En France, la qualité de l’eau courante est très contrôlée. Les données sont accessibles en ligne, notamment sur le site du Ministère de la Santé.

D’une manière générale, je vous parle dans cet article des solutions existant en France. Il est tout à fait acceptable et compréhensible de consommer de l’eau en bouteille dans des régions ou aucune autre solution ne peut garantir une qualité sanitaire correcte.

Quel impact ?

Une eau trop calcaire va désécher la peau. Il sera alors nécessaire de davantage l’hydrater pour la protéger. Je vous dis tout dans cet article.

Conseils pour la boire

Bien que consommable telle quelle, je vous conseille de conserver une ou deux bouteilles (en verre) dans votre réfrigérateur.

bouteille eau - Image par Sebastian Ganso de Pixabay

Vous pourrez également la transporter partout dans votre gourde en inox !

L’eau du robinet filtrée à la maison

De nombreuses solutions existent. Je vais vous parler ici des solutions testées moi-même dans un premier temps.

Les carafes filtrantes

J’ai eu il y a quelques année une carafe Brita. Grace à une résine échange d’ions et à des microperles de charbon actif, cette carafe permet de filtrer le tarte, le chlore le plomb, et d’autres substances altérants le goût de l’eau. Ayant dans ma région une eau très calcaire, c’est vrai que le goût de l’eau filtrée était plus agréable.

Cependant, mon retour est que celle ci-permet de filtrer une quantité d’eau trop faible. Il faut alors régulièrement la remplir et attendre la filtration pour boire. De plus, les cartouches coûtent cher. Il est vrai que ça revient toujours moins cher que de l’eau en bouteilles, mais d’autres solutions de filtration pus économiques et plus écologiques existent.

Les perles céramiques

J’étais intriguée par ces perles de céramiques qui se vendent pour mettre dans l’eau. Je m’en suis procuré quelques unes chez Day by Day pour tester.

Je vous reprend ici la définition des perles céramique EM de CHAMARREL :

EM céramique se compose d´argile à laquelle on a ajouté par un processus de cuisson à l´abri de l´air (anaérobie), des micro-organismes efficaces.
De ce fait, on peut sauvegarder les multiples caractéristiques et informations relatives aux microorganismes efficaces. (Se rappeler dans ce contexte, les microorganismes, généralement connus, se trouvent au sein du magma des volcans ou encore ceux qui se trouvent dans l´eau chaude des geysers)
Nous pouvons être certain d´une chose – c´est que les différentes bactéries contenues dans EM ne sont pas nocives pour les humains. Effectivement, tous les microorganismes ”aérobie” peuvent être détruits en l´espace d´une heure à une température de 60 ° C. On ne trouve pas de telles bactéries dans EM.

Les emplois de ces perles sont multiples :

  • Dans une carafe d’eau, ces perles supprimeront les mauvais odeurs (c’est ce qui nous intéresse dans cet article)
  • dans le lave linge et le lave vaisselle, ces perles amélioreront la qualité du lavage, avec moins de produit lavant.
  • quelques perles dans une corbeille à fruit et ceux-ci se conserveront plus longtemps
  • d’autres utilisations sont possible pour diminuer les dépôts de calcaire, comme dans les chasses d’eau ou les bouilloires par exemple
Les personnes qui ont lu cet article ont également lu :  Comment faire sa vaisselle efficacement sans déchet

Ces perles ont une longue durée de vie : il suffit de les faire bouillir 10 min tous les mois pour les réactiver. Ceci en fait une solution très économique.

L’eau de pluie

Si vous avez la possibilité – ou la chance – de pouvoir collecter des eaux pluviales dans votre jardin ou même sur votre balcon, vous pouvez très bien envisager de la boire ! Quelques précautions s’imposent cependant.

Attention, je ne suis pas médecin et ne donne pas de conseil en matière de santé.

La filtration des eaux pluviales

Il existe différents systèmes de filtration. Je ne vais pas vous faire ici une liste exhaustive, mais vous parler du meilleur système, testé et approuvé : le filtre Berkey.

Ce filtre élimine efficacement les virus, bactéries, éléments radioactifs, les désinfectants tels que le chlore, les résidus de médicaments, les pesticides, etc. Mais surtout, le plus intéressant dans ce système, contrairement aux osmoseurs, c’est qu’il ne filtre pas les minéraux, bénéfiques et même indispensables pour notre bonne santé.

En conclusion

Je reste une fervente partisane de la consommation de l’eau du robinet. Dans une optique de minimalisme, je préfère me passer de système de filtration de l’eau tant que j’ai de l’eau potable à mon robinet.

Par contre, j’ai pour objectif de rendre mon habitation autonome en eau et en énergie. Lorsque je concrétiserai ce projet, je me tournerai vers un système de filtration Berkey pour filtrer l’eau de pluie.


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
5 comments
  1. Il existe aussi des osmoseurs qui permettent une meilleure qualité. Quoi qu’on choisisse, il est préférable de bien agiter l’eau avant de la boire, l’eau vivante est une eau chargée en oxygène, telle qu’on la trouve dans les cours d’eau.

  2. Bonjour !
    Vu l’état de mon tonneau à eau de pluie, je suis très perplexe pour filtrer cette eau…
    Concernant l’eau du robinet, j’ai lu qu’il fallait changer sa source de minéraux régulièrement, et que cette eau n’est pas entièrement indemne concernant les polluants.
    Acheter une carafe (plastique) et les filtres (non recyclables), bof.
    Quant à l’eau en bouteille… tu as très bien retranscrit les problèmes.
    Que de sources d’interrogations, alors que l’eau nous est essentielle à notre survie !
    A la maison, je suis défenderesse de l’eau du robinet, alors que mon mari l’est pour l’eau en bouteille… on joue à l’équilibriste 😉

  3. Je viens d’en apprendre des choses dis moi. Je ne connaissais pas du tout les perles de céramique et je ne savais pas qu’on pouvait boire l’eau de pluie filtrée ! La nature est bien faite quand même !

  4. Je ne connaissais pas les perles en céramique. C’est top. J’ai eu une Brita aussi. Le prix des cartouches a fini par être un frein également. J’ai aussi entendu parler du charbon actif directement dans l’eau. L’as-tu essayé ? Merci pour cet article 🙂

  5. Merci pour tes défis : ils sont tous instructifs ! Je suis sensible à cette question de l’eau qui est une de mes préoccupations depuis un moment. Je connaissais Berkey, mais tu me permets de découvrir les perles en céramique : top !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *