Objectif zéro déchet pour nos aînés

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

De plus en plus de seniors essayent de tendre vers un mode de vie zéro déchet. Cette démarche permet de limiter son impact sur l’environnement. Zéro c’est l’objectif final qu’on se fixe, mais le but est surtout de faire de son mieux. Les seniors puisent leur inspiration sur des sites internet, des groupes de discussion Facebook, des livres ou en remettant au goût du jour d’anciennes habitudes acquises depuis l’enfance. Il s’agit souvent de retraités qui ont le temps et la motivation pour se lancer dans le ZD. En plus, certains réflexes sont du bon sens : manger des fruits et légumes bio, essayer de réparer plutôt que de racheter…

Les « boomers » sont-ils aussi investi dans le zéro déchet que les nouvelles générations ?

Consommer, consommer, consommer, c’est devenu notre quotidien. Pourtant les ressources s’épuisent et notre planète aussi. Nous nous sommes enfin rendus comptent de notre limite et nous pouvons tous agir à notre niveau pour éviter une catastrophe. Les millenials s’inspirent des techniques de nos grands-parents (recoudre les vêtements, avoir un compost, avoir des poules…), plus écologique, même aussi souvent, plus économique.

Opinion Way et Biocoop ont réalisé une enquête sur les différences entre les deux générations par rapport au zéro déchet (téléchargez l’étude ici).  Par exemple, les seniors feraient mieux le tri de leur poubelle (93%) que le millenials (71%). Les seniors achèteraient plus de fruits et légumes de saison (91%) contre à peine 50% chez les millenials qui ne prennent pas forcément le temps d’aller au marché. Enfin 38% de nos aînés possèdent un petit compost contre 21% des millenials, qui sont plus souvent en appartement. Par contre, l’étude révèle que les millenials se tournent beaucoup plus facilement vers des articles de seconde main que les boomers, grâce à des plateformes de vente et d’échange en ligne.  27% des millenials achètent des vêtements de seconde main contre seulement 14% des seniors. L’industrie textile est une des plus polluantes pour la planète, mais aussi très controversé socialement. Les efforts sont partagés entre les générations et chacune a encore une bonne marge de progrès vers le zéro déchet.

Les personnes qui ont lu cet article ont également lu :  Coronavirus : comment réaliser son masque lavable
boomers au marché

Quelques idées pour réduire son impact carbone

Les seniors peuvent commencer par de petites actions toutes simples afin d’aller pas à pas, vers le zéro déchet, à son rythme. Si vous souhaitez plus d’idées, n’hésitez pas à télécharger mon e-book « comment débuter en zéro déchet ».

Vous pouvez commencer par réduire l’utilisation unique des objets « jetables ». Nos grands-parents ont évolué avec le boom du jetable dans les années 60. Le plastique est souvent responsable de la plupart des objets à usage unique et il faut beaucoup de ressources pour en concevoir et fabriquer un. En Europe, près de 26 millions de tonnes de déchets plastiques proviennent des emballages plastique. A peine 1/3 de ses déchets sont collectés pour être trié. Les 2/3 seraient rejetés dans l’environnement et l’océan (environ 400 000 tonnes chaque année !). Eviter d’acheter des produits sur-emballer, troquer une bouteille d’eau plastique pour une gourde, préférez le vrac…

Une autre idée toute simple, serait de coller un autocollant « stop pub » sur sa boîte aux lettres. En effet, les boîtes aux lettres des Français regorgent de publicités et cela équivaut à 31kg de papier par foyer et par an ! Avec cette action super simple, tout le monde peut limiter la quantité de déchet inutile.

Notre impact virtuel a un réel impact écologique. En effet, stocker un mail dans un data-center consomme beaucoup d’énergie. Pour limiter l’impact écologique que peut avoir notre activité numérique, vous pouvez installer un anti-spam, réduire la taille des pièces jointes ou bien encore supprimer les mails qui ne sont plus utiles.

En conclusion, faites de votre mieux, à votre rythme et si vous souhaitez creuser le sujet, je suis là pour vous accompagner vers un mode de vie plus respectueux de l’environnement.

Pour en savoir plus : https://www.bonjoursenior.fr/


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *