Coronavirus : 5 astuces pour travailler efficacement de chez soi avec son enfant

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

En ces temps de confinement, vous êtes nombreux à tenter de travailler tout en gardant un enfant ou plus. Pas toujours facile à faire. Surtout quand le travail demande de la concentration.

confinement : oiseaux en cage Image par Clker-Free-Vector-Images de Pixabay

Je vais vous développer ici les astuces que j’utilise pour pouvoir travailler en ayant ma fille de 4 ans avec moi. C’est probablement différent avec plusieurs enfants. En effet, ils peuvent au moins par moment jouer ensemble. Un enfant unique va en général demander plus ses parents, ce qui est normal.

Au delà du confinement exceptionnel, ces conseils vous seront utiles également pour travailler de chez vous le week-end ou durant les vacances scolaires.

Pourquoi travailler de chez soi ?

Mise à part cette période exceptionnelle de confinement où le télétravail n’est pas forcément un choix, travailler de la maison a des avantages inégalables.

  1. Gain de temps : plus de temps de transport, c’est 1h à 2h de gain par jour
  2. Gain de productivité : enfant mis à part, vous serez moins dérangé par des gens faisant irruption dans votre bureau, le téléphone qui sonne sans cesse, des réunions imprévues etc
  3. Impact carbone fortement réduit : plus de déplacements ni les émissions associées, un seul bureau (votre habitation) à chauffer

Si vous n’en aviez pas l’habitude, profitez de cette période de télétravail forcé pour trouver votre meilleure routine à la maison. Ainsi, une fois habitué, vous ne voudrez plus retourner au bureau à plein temps.

1. Relayez-vous pour travailler sans l’enfant

Si en cette période vous êtes à deux à travailler de la maison, planifiez avec votre conjoint des plages de travail en décalé. Quand un des parents s’occupe/surveille l’enfant, l’autre peut travailler dans un espace plus calme, sans interruption.

Mon conjoint et moi avons la chance d’avoir naturellement des rythmes décalés : je suis une lève tôt alors qu’il est un couche tard. C’est ainsi tout naturellement que je me lève tôt pour travailler tant que la maison est encore calme, plus je m’occupe de la petite à son réveil. Après le coucher de la petite, nous travaillons tous les deux jusqu’à 22h en général puis je vais me coucher pour mieux profiter du petit matin. Monsieur reste travailler beaucoup plus tard.

Travailler la nuit avec son enfant qui dort - Image par mohamed Hassan de Pixabay

Pour ne pas que le travail à la maison nuise à notre vie de couple et de famille, nous nous aménageons également des soirées ensemble deux fois par semaine. C’est un bon compromis pour nous. A chacun de trouver son rythme.

Pour que cette alternance se passe bien, le relais doit aussi se faire sur les taches ménagères, réalisées à tour de rôle par le parent en charge de l’enfant. En effet, les enfants peuvent participer à la majorité des tâches, à commencer par la cuisine. La pâtisserie est notamment une activité ludique à faire même avec les plus jeunes.

2. Adoptez une méthodologie de travail efficace

Planification pour mieux travailler avec son enfant - Image par StartupStockPhotos de Pixabay

En étant à la maison à temps plein avec son enfant, il vaut mieux accepter de ne pas travailler 8h par jour (sauf si l’enfant en question à 16 ans). Il faut donc planifier son travail et s’organiser pour être le plus productif possible durant les temps de travail. Et bien souvent, comme vous êtes moins dérangé qu’au bureau sur les périodes de temps ou votre enfant ne vous dérange pas (matin/sieste/soir). Vous pouvez donc faire en +/- 5h ce que vous faites au bureau en 8h. Ne culpabilisez pas trop de travailler moins d’heures. C’est la productivité qui est importante plus que le nombre d’heure de travail.

Les personnes qui ont lu cet article ont également lu :  La légende du Colibri : "je fais ma part"

Renseignez-vous sur les différentes techniques de productivité. Par exemple, j’apprécie la méthode Getting things done de David Allen. D’une manière générale, vous pouvez commencer par :

  1. Planifier à l’avance les tâches à réaliser dans la semaine
  2. Définir les trois tâches les plus importantes à réaliser le lendemain

Bonus : développez vos sources de revenus passifs pour avoir moins besoin de travailler ! Je vous conseille ce blog qui vous donnera des pistes pour y arriver.

3. Etre à l’écoute de votre enfant

Pour certaines tâches répétitives demandant peu de réflexion, vous pouvez travailler en ayant votre enfant occupé près de vous. Mais comment l’occuper ? J’entend ici l’occuper intelligemment. Je vous déconseille la télé pour les plus jeunes, elle nuira à son développement, à sa capacité d’attention et d’imagination.Pour ma part, j’évite aussi les activités ludiques sur ordinateur ou tablette car la lumière bleue des écrans abîme leurs yeux.

Aidez votre enfant à découvrir ses centres d’intérêt. Plus votre enfant sera passionné par ce qu’il fait et moins vous l’entendrez (sauf s’il est passionné de chant). Pour celà, il faut être à son écoute, l’observer, pour mieux détecter ce qui le passionne vraiment.

Par exemple, un projet de loisir créatif peut être l’idéal pour l’occuper de nombreuses heures. En fonction des affinité de l’enfant et de son âge, vous pouvez imaginer lui demander d’écrire une histoire, de réaliser son arbre généalogique, etc. Votre imagination et la sienne sont les seules limites.

Ce conseil n’est pas valable en cette période de confinement, mais d’une manière générale, pensez aux bibliothèques et ludothèque pour apporter de la nouveauté aux enfants. Ils seront souvent plus intéressés par un jouet/livre qu’il ne connaissent pas encore.

4. Accordez-vous des pauses avec votre enfant

Plus vous passerez du temps de qualité avec lui ou elle, en étant à son écoute, et plus il/elle sera apte à jouer seul(e). Il ne s’agit que d’être à coté de l’enfant qui fait son puzzle, de l’aider, tout en étant au téléphone ou en train de lire les mails sur le smartphone. L’enfant détecte que vous êtes physiquement présent mais que votre esprit est ailleurs. Sortez, allez jouer au ballon. Vous remplirez ainsi son réservoir affectif.

jouer pour mieux travailler avec son enfant

5. Dialoguez avec l’enfant

Votre enfant doit pouvoir comprendre que vous avez besoin de passer des moments au calme pour travailler. Passez du temps à lui expliquer, tous les jours s’il le faut. Faites lui comprendre que s’il vous laisser travailler 1h sans interruption, alors vous serez disponible pour jouer avec lui ensuite. En fonction de son âge, ce peut être une période de temps plus ou moins longue.

pacte pour travailler avec son enfant - Image par Tumisu de Pixabay

Pour aider votre enfant à comprendre quand il ne doit pas vous déranger, je vous conseille d’avoir un espace de travail dédié. Il saura alors que si vous êtes dans le bureau, il ne faut pas vous déranger.

Travailler de chez soi avec son enfant peut être une merveilleuse solution pour le voir grandir et tisser des liens solides. Si vous souhaitez – et si vous avez la possibilité de travailler plus souvent de chez vous, je vous conseille cet article pour vous aider à tenir cette bonne résolution.

Cet article participe à l’évènement “Coronavirus : Comment travailler de chez soi efficacement pendant le confinement ?” du blog Blogueur Pro. C’est grâce à la formation d’Olivier Roland Blogueur Pro que ce site existe. Pour aller plus loin dans l’optimisation de votre organisation au bureau, je vous conseille cet article.


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
3 comments
  1. Merci pour ces astuces ! C’est clair que le confinement actuel demande de l’ingéniosité et surtout je pense une bonne connaissance de son enfant. Ils ne sont pas tous pareil et ce qui convient aux uns ne convient pas forcément aux autres… Merci en tous cas

  2. Bonjour Charlène,
    Tes conseils sont excellents pour les parents.
    Il est vrai qu’il faut réussir à travailler avec un ou des petits à la maison et ce n’est pas toujours facile ni pour les parents ni pour les enfants. Je vois que votre organisation est bien rodée .
    (En ce qui me concerne je ne suis pas parent et j’ai une autre façon de travailler mais comme toi j’ai l’habitude du travail à domicile.)
    Je participe moi aussi à l’événement interblogueur . Je trouve super que nous puissions tous faire remonter notre retour d’expérience. Cela aidera surement de nouveaux télétravailleurs.
    A bientôt!

  3. Et tous ces conseils sont valables aussi en dehors du confinement. Plus que le temps passé avec un enfant c’est la qualité du temps qui compte. Beaucoup trop d’adultes disent s’occuper de leurs enfants, alors qu’ils sont sur leur téléphone.
    Et après on se plaint que les ados sont trop sur les écrans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *